jeudi 3 juillet 2014

Carl Weathers


Originaire de Louisiane, Carl Weathers se dirigea vers la Californie pour étudier et jouer au football.  Suite à son passage à San Diego State University, le secondeur ne fut pas repêché, mais il attira tout de même l’attention des Raiders d’Oakland.
 
Il se présenta donc au camp de 1970, où il fit suffisamment bonne impression pour faire l’équipe et jouer sept matchs au cours de la saison.
 
L’année 1971 fut moins intéressante pour Weathers.  Il ne joua qu’un match régulier avant d’être coupé.  Il obtint par contre une deuxième chance du côté de la Ligue canadienne, avec les Lions de la Colombie-Britannique.  Il termina la saison en jouant quelques matchs dans leur uniforme.  Il vit également de l’action en 1972, en jouant au total 18 matchs.  Par contre, il fut régulièrement blessé, ce qui nuit évidemment à sa carrière.  Il fut libéré avant le début de la saison 1973.
 
Ayant déjà travaillé comme mannequin, il décida ensuite de  retourner en Californie pour entreprendre une carrière d’acteur.
 
Il eut de petits contrats dans des comédies de situation, mais en 1976, il obtint un premier rôle d’importance au cinéma.  Il s’agissait par contre d’un film dont le personnage principal était tenu par un quasi inconnu et pour lequel le studio avait des attentes modestes.  Le film en question s’appelait « Rocky » et l’inconnu, à qui il donnait la réplique, Sylvester Stallone. 
 
La suite appartient à l’histoire.  Le film eut un succès phénoménal et fit de Stallone une grande vedette.  De plus, il entraîna la production de cinq autres films, le dernier (du moins pour le moment) étant lancé 30 ans après le premier.  Au total, les six films ont généré des recettes de plus d’un milliard $. 
 
De son côté, Weathers ne participa « seulement » qu’aux quatre premiers films, puisque son personnage d’Apollo Creed meurt dans « Rocky IV ».  (Désolé pour ceux qui ne le savaient pas déjà…)  
Il le vit par la suite dans plusieurs films, incluant dans les comédies « Happy Gilmore » et « Little Nicky », dans lesquelles il tient un rôle important auprès d’Adam Sandler.  Il a également travaillé à la télévision (entre autres dans la comédie « Arrested Development ») et fait des voix pour des personnages de dessins animés.  Par contre, il demeure associé principalement associé à son personnage d’Apollo Creed, librement inspiré de Mohammed Ali.
 
Sources : cfl-scrapbook.no-ip.org, wikipedia.org.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire